Adieu Internet Explorer : Microsoft va débrancher son navigateur – Les Échos

XtremWebSite
Réalisation site web - Référencement

Après 25 ans de service, le navigateur du géant américain rejoindra bientôt le cimetière du web. Microsoft, qui avait déjà recommandé de ne plus utiliser ce logiciel vieillissant, a annoncé le retirer définitivement en juin 2022, au profit de Microsoft Edge.
Par Leïla Marchand
Oui, certains internautes utilisaient encore Internet Explorer, navigateur développé à la fin des années 1990, pour surfer sur le Web. Mais ce ne sera bientôt plus le cas. Microsoft vient d'annoncer qu'il le retirera officiellement à partir du 15 juin 2022.
Dans un post de blog, la firme fondée par Bill Gates explique qu'Internet Explorer 11, la version actuelle, ne sera plus prise en charge l'année prochaine pour certaines versions du logiciel Windows de la société. L'entreprise souhaite se centrer Edge, son autre navigateur lancé en 2015, qui s'appuie sur la même technologie du très populaire Chrome.
« Edge est plus rapide, plus sécurisé et plus moderne qu'Internet Explorer. Il permet aussi de répondre à un problème clé : la compatibilité avec les vieux sites et les applications », justifie Microsoft. Ce côté vieillissant avait déjà poussé Chris Jackson, le leader de la sécurité chez Microsoft, à recommander aux internautes de cesser son utilisation.
A l'époque, en 2019, « IE » restait encore la porte d'entrée sur le web pour 2,7 % des internautes. Cette part a bien baissé en l'espace de trois ans. D'après les données de StatCounter, Internet Explorer ne représente plus que 0,7 % du trafic mondial, largement dominé par Chrome, qui concentre 64,5 % du trafic.
Né en 1995, Internet Explorer est rapidement adopté par les internautes, grâce à son intégration par défaut à Windows, le système d'exploitation dominant du marché. De moins de 20 % de parts de marché en 1996 il passe à plus de 80 % en 2000. Ce qui lui permet de gagner la guerre des navigateurs face à son principal rival, Netscape.
Les navigateurs Internet, terrain de lutte pour les données
Bill Gates était visé par une enquête interne au moment de son départ de Microsoft
A son apogée, en 2004, il est monté encore plus haut, à 95 % de parts de marché. Trop haut pour certains. Aux Etats-Unis, le navigateur est accusé d'avoir violé la loi antitrust, en usant des « pratiques agressives et anticoncurrentielles pour maintenir son monopole ». C'est ensuite au tour de l'Europe de s'inquiéter d'un éventuel abus de position dominante du logiciel, qui serait favorisé par Microsoft au détriment de ceux de ses concurrents. La facture est salée pour Microsoft : 560 millions d'euros.
Internet Explorer a progressivement perdu de sa notoriété au fur et à mesure que les navigateurs concurrents tels que Chrome de Google et Safari d'Apple ont conquis le public. Sa lenteur et ses failles de sécurité ont eu raison du navigateur, qui a aussi raté le virage des smartphones.
Leïla Marchand
Tous droits réservés – Les Echos 2022

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

google partner xtremwebsite
google adsence xtremwebsite
google analytics xtremwebsite
google-mybusiness xtremwebsite

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>